MERCREDI 14 JUIN : 3ème étape : AGEN / CAHORS : 110 km

Encore beaucoup de soleil et de chaleur pour cette troisième étape.
Nous avons quitté Agen ce matin accompagnés des cyclos de l’ASPTT de la ville qui nous ont guidés sur leurs petites routes du Lot et Garonne, dans la bonne humeur puisque nous avons pris la direction de Montjoi.
Une halte au village médiéval de Castelsagrat, situé à 203 mètres d’altitude pour le ravitaillement de la matinée.
Nous avons ensuite emprunté de longues lignes droites vallonnées pour rejoindre le restaurant à Lauzerte, village classé parmi les plus beaux villages de France ; la bastide étant traversée par le chemin de Saint Jacques de Compostelle. La rude montée pour accéder au village nous a découragés…nous reviendrons le visiter une autre fois ! Dommage !
Des cyclos locaux nous ont rejoints et nous ont accompagnés jusqu’à Cahors ; l’un d’eux est sensibilisé par le diabète puisque sa petite fille est diabétique. Il participe à l’organisation de randonnées cyclistes et pédestres au profit des enfants diabétiques. Un grand merci à eux.
Après avoir longé le Lot par des routes sinueuses et étroites, dans un décor insolite, entre ruisseaux et rivières, nous avons fait une halte au cœur du village de Castelfranc, sous le marché couvert et sa charpente magnifique, pour profiter de la fraîcheur et se requinquer pour les 25 kms restants, avec une température avoisinant les 38°.
Un grand merci à Nicole, Suzanne et Jacques pour la qualité des ravitaillements servis avec amour, dans un endroit toujours bien ombragé et revitalisant pour terminer l’étape dans de bonnes conditions.
L’assistance technique, assurée par Renée et Gérard, est tellement efficace que les crevaisons sont de moins en moins nombreuses et notre ami Claude, le mécano de service, peut disposer d’un peu de temps libre le soir, après les étapes.
En conclusion, cette journée de transition sans média et sans réception nous permet d’être plus attentifs pour les participants diabétiques. L’intensité de l’activité physique du troisième jour se fait ressentir par une adaptation plus précise des injections d’insuline.
L’expérience acquise par ces 22 randonnées porte ses fruits auprès des participants diabétiques qui maîtrisent davantage la gestion de leur diabète dans l’activité physique.

PROCHAINE ETAPE : CAHORS / FIGEAC : 79 kms

Laissez un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.