Etape 3 : CHERBOURG / COUTANCES : 110 km et 1070 m de dénivelé

Lever à 6h45, nous poussons courageusement la porte d’entrée de nos chambres. Horreur, il tombe des cordes ! Que faire ? Retourner se coucher ?
A diabétique rien d’impossible, et motivés, motivés, nous irons pédaler !
Chacun cherche la meilleure façon de rester au sec : sacs plastiques dans les chaussures, couvre chaussures, gants Mapa sur les gants, K.Way, charlottes sur les casques, capes de pluie…toutes les idées sont bonnes !

Le coup de sifflet est donné : il est 8 heures, il pleut un peu… Un quart d’heure plus tard, une pluie torrentielle s’abat sur nous et nous accompagne jusqu’au ravitaillement, au bord de mer, à Port Dielette ; c’est la ruée sous le porche de la capitainerie où nous attend notre merveilleuse assistance devant le buffet dressé. Oh, bonheur : avec des boissons chaudes !

C’est aussi le moment d’enlever nos sacs plastiques qui maintiennent nos pieds dans un pédiluve. Comme dit Joëlle, dommage, nous n’avons pas pensé à mettre des sels dans nos sacs, nous aurions au moins pu profiter d’un bain de pied !!!

Pendant cette pause, il y en a même qui profitent des toilettes de la capitainerie pour enlever un…. Slip oublié le matin sous le cuissard ! On ne dira pas de qui il s’agit. Son prénom commence par Ca…
Coup de sifflet, un déluge remplit la route. L’eau monte par-dessus les trottoirs. Le ciel est noir, nous sommes dans l’obligation d’attendre une accalmie, au risque de prendre du retard…
2ème coup de sifflet, il faut absolument repartir. Nous attaquons la côte qui nous réchauffe un peu malgré la pluie mêlée de grêle. La pluie nous accompagnera jusqu’au restaurant, à St Lô D’Ourville, où enfin une amélioration semble se dessiner. Les maires de la commune nouvelle nous accueillent : ils ont été prévenus de notre passage par mail envoyé aux mairies.
C’est de leur propre initiative qu’ils nous rejoignent au restaurant afin de nous féliciter et nous offrir l’apéritif.
C’est une des rares communes à avoir le label de la fédération française du cyclotourisme.

14 heures, il est l’heure de repartir. Le ciel est très menaçant mais il ne pleut plus.
Il nous reste 40 kms et le plus gros du dénivelé s’est fait ce matin. Nous repartons donc plus sereins et un peu moins mouillés, direction Lessay pour une brève pause ensoleillée. Ceux qui se sont délestés de leurs affaires de pluie le regrettent vite : cette fois, c’est l’orage qui nous rattrape quelques minutes après le départ. Pluie, éclairs et tonnerre ne nous quitteront plus jusqu’à Coutances.
L’association des diabétiques de Coutances nous accueille chaleureusement dans leurs locaux et nous offre le champagne. Puis nous roulons vite vers l’hôtel pour une douche bien chaude, tant attendue ! Nous sommes mouillés, mais sourires et bonne humeur sont toujours là. Nous sommes prêts pour demain.

Prochaine étape : COUTANCES / SAINT MALO (la plus longue de la semaine : 156 km et1020 m de dénivelé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.